Le chauffage électrique gagne aujourd’hui en performance grâce aux avancées technologiques. Plus de sensation d’air sec ni de variations de température. Mais ce n’est pas tout. Le chauffage électrique présente d’autres avantages.

Un choix d’installation économique et intelligent

En matière de chauffage électrique, vous avez actuellement l’embarras du choix avec des modèles de radiateurs électriques intelligents qui détectent automatiquement l’ouverture des fenêtres pour s’arrêter. Par ailleurs, ces nouveaux appareils de chauffage sont capables de définir la température idéale en fonction des pièces. De plus, chaque température est réglable à distance. En outre, sachez que le système de chauffage électrique peut se réguler automatiquement.

Ces différentes fonctionnalités intelligentes rendent ainsi le chauffage électrique plus économique. En comparaison avec vos anciens convecteurs, vous bénéficierez d’une économie d’énergie allant jusqu’à 45 %. Par ailleurs, les nouveaux appareils de chauffage électrique arborent un design soigné. Ils se fondent désormais dans le style de votre maison et peuvent même apporter une touche de modernité.

Les avantages du chauffage électrique

Le chauffage électrique présente plusieurs avantages, à commencer par la pose facile et la facilité d’utilisation. En fonction de vos besoins, vous avez le choix entre plusieurs types de chauffages électriques, allant du convecteur aux radiateurs à inertie.

Autre avantage du chauffage électrique : il ne nécessite pas un entretien fréquent. Ce qui ne l’empêche pas pour autant de rester performant dans le temps et de disposer d’une bonne durée de vie.

Par ailleurs, l’acheminement de l’électricité est stable et le chauffage électrique est compatible avec une régulation dans les normes. Vous bénéficiez ainsi d’un bon confort thermique, en particulier si vous optez pour un radiateur à inertie.

Il est à rappeler que si vous décidez d’installer le chauffage électrique jusque dans votre salle d’eau, toutes les lignes électriques doivent être protégées. Un disjoncteur différentiel équivalent à 30 mA est alors requis.